Home
deutschenglishfrancais
 
HomeKontakt


Logo MOII
Logo LMZ



emco: français >Know-how >Vidéo et film >10 règles de la vidéo >

Les 10 règles élémentaires
de la vidéo

1. Soyez attentif aux conditions de lumière

Evitez de filmer face à une lumière vive, comme face au soleil ou à une fenêtre. A moins que ce ne soit l'effet recherché, le sujet apparaîtra en contre-jour. L'enregistrement vidéo numérique donnera une image granuleuse s'il n'y a pas assez de lumière. Essayez de filmer en utilisant le maximum de lumière naturelle. Il convient d'éviter aussi les lumières qui éclairent trop violemment le sujet et qui créent des ombres intenses. En revanche, c'est ce qu'il faut faire si vous désirez obtenir une ambiance de « Film Noir » .



2. Composez vos plans à l'aide de la «Règle des tiers»

La règle des tiers permet d'obtenir des plans équilibrés. Pour cela, divisez l'image dans le viseur en 3 parties verticales et 3 parties horizontales égales. Idéalement, le sujet devrait être positionné à proximité de l'un des points d'intersection, ce qui laisse quatre options : en haut à gauche, en haut à droite, en bas à gauche et en bas à droite.



3. Doucement sur le zoom

Le recours systématique au zoom peut ruiner des plans excellents par ailleurs. La plupart du temps, les mouvements de zoom sont trop rapides pour capturer l'image de manière précise et de plus la mise au point automatique (auto focus) ne peut pas suivre. Evitez si possible de zoomer pendant la prise. Une meilleure alternative consiste (voir illustration ci-dessous) à filmer à une longueur de focale, de mettre en pause et de zoomer avant ou arrière pour ensuite reprendre l'enregistrement.



4. Composez votre film avec un début, un milieu et une fin.

Un bon vidéogramme, c'est une histoire avec un début clair, un événement qui se produit au milieu, et un dénouement. Comme pour écrire un livre, il est important de commencer par un plan. Trouver une idée, faire un repérage, écrire le scénario, dessiner le storyboard et enfin effectuer le tournage.

5. Evitez les secousses de caméra

Des images « tremblées » donneront toujours de mauvaises vidéos même si les docu-réalité ont tendance à les utiliser comme effet pour créer une impression de réalité. Il est très difficile de tenir une caméra à la main sans bouger : utilisez un trépied solide et de bonne stabilité. Il y a une autre raison aux bougés de caméra: l'utilisation du téléobjectif (zoom avant en butée) car à cette focale les moindres mouvements de la caméra sont amplifiés.



6. Variez les angles de prise de vue

Pour rendre votre film plus vivant, recherchez des angles originaux, d'en haut (plongée), ou essayez de faire des plans juste avec des parties du sujet, comme ses pieds ou son regard. Les différents angles de prise de vues sont aussi un moyen de raconter l'histoire : filmer le sujet d'en bas (contre-plongée) lui confère une impression de puissance.



7. La diversité est le sel de la vie

Pour maintenir en éveil l'attention du spectateur, utilisez des plans de réaction et des plans de coupe. Par exemple, si vous filmez un sujet en train de parler à quelqu'un d'autre, filmez cet autre personnage pour capturer sa réaction à ce qu'il entend. Utilisez aussi des angles de vue en caméra subjective pour montrer au spectateur ce que voit le sujet.



8. Plantez le décor

Si vous prenez pratiquement n'importe quel film, vous verrez l'extraordinaire quantité d'informations qui vous est donnée dans les toutes premières secondes en ce qui concerne le quoi, le quand et le où, mais si peu au contraire pour ce qui est du comment et du pourquoi.



9. Faites juste et court

Des plans trop longs lassent rapidement l'attention du spectateur. La durée idéale de chaque plan devrait tourner autour de 5 secondes. Dans les spots publicitaires, les plans sont souvent inférieurs à 1 seconde. Dans le cadre d'un vidéogramme scolaire, la durée totale ne devrait pas excéder 1 minute.

10. Maintenez votre public en haleine.

Essayez de filmer votre sujet à travers un meuble ou de le cadrer dans une partie d'un bâtiment. Recherchez sur les surfaces environnantes des reflets intéressants du sujet. Essayez de filmer le sujet en voix off (sujet hors champ) quand il commence à parler de manière à montrer d'abord la réaction du personnage à qui il s'adresse. Toutes ces techniques permettent de maintenir votre public sur des charbons ardents, dans l'attente de ce qui va se produire ensuite.



Auteur: David Baugh. © David Baugh 2003. Avec l'aimable autorisation de David Baugh

Imprimer
nach oben


 


plateform de projets
Visitez la plateforme de projets de European MediaCulture-Online (projets Emac)